A la découverte des fleurs du Ladakh

Au Ladakh, la haute altitude et le climat désertique de la région influencent une végétation spécifique. La flore locale a dû s’adapter à son milieu de vie, en développant des métabolismes particuliers et des systèmes reproductifs atypiques pour optimiser l’activité des plantes dans ces conditions difficiles.

 

Pendant le mois de juin, lors de votre séjour à Nimmu, vous pouvez observer un bon nombre de végétaux en fleurs. Les conditions météorologiques évoluent vers plus de douceur, signal pour les boutons floraux d’éclore et de colorer les plaines et les versants
ladakhis. La reproduction des plantes se fait grâce aux graines contenues dans les fleurs des végétaux qui se se dispersent et permettent leur multiplication. De plus, les plantes ont un système de reproduction par autonome, parfois directement au départ de leurs racines, leurs feuilles ou même leur tige.

 

Wild-roses-nimmu

 

Au coeur de l’Himalaya, du fait d’une saison estivale très restreinte, la flore n’a que peu de temps pour se reproduire. Le mois de juin a Nimmu House est parfait pour admirer les touches colorées qui s’étalent dans la vallée de l’Indus. Voici quelques adaptations ingénieuses des végétaux dans les régions du Ladakh :

Le système racinaire:

Celui-ci est, pour la plupart des espèces ladakhies, très profond et étendu, dans le but d’absorber un maximum d’eau dans ces lieux arides. De plus, pendant la saison hivernale, ce système racinaire permet à la plante de résister aux vents puissants, à la neige et au froid extérieur.

La croissance et le cycle végétatif: 

Les conditions arides dans lesquelles les plantes se développent provoquent un raccourcissement des entrenœuds, une croissance lente sur une période très courte, entre mai et octobre. Enfin, la haute altitude oblige les plantes à une forte résistance, car les cristaux de glaces qui se forment au cœur de la plante éclatent ses cellules et lui assurent une mort rapide.

4

 

Ces spécificités font du Ladakh – et de l’Himalaya en général – un terrain de jeu intéressant pour les amateurs de botanique. Dans la région, un tiers des plantes connues sont utilisées par les Amchis (herboristes ladakhi) pour à des fins médicales. Leurs vastes connaissances du monde végétal traverse les âges, et leur statut de médecins est respecté et reconnu par les habitants.

 

Malheureusement, plus de 100 espèces végétales sont en voie d’extinction, du fait de la pollution, de la dégradation et de la perte des écosystèmes de la région. Retrouvez ci-dessous quelques espèces emblématiques que vous pourrez admirer lors de vos treks et visites aux alentours de Nimmu House :

 

  • En mai, les abricotiers et pommiers ouvrent la saison printanière avec leurs fleurs blanches et roses.

1 2

 

  • En juin, ce sont les fleurs de roses qui diffusent leur parfum delicat dans toute la vallée du Sham, au coeur de laquelle Nimmu House se situe. Les fleurs sont généralement roses ou jaunes, et envahissent villages, bordures de champs, sentiers rocheux… Un vrai plaisir pour les sens qui ne dure que trois semaines, ne manquez pas l’expérience!

3

 

  • Vous croiserez cette petite fleur de la famille des fabacées, au nom latin de “Chesneya cuneata” dans les milieux tres minéraux et désertiques.

5

 

  • Dracocephalum stamineum est une plante de haute altitude que vous pourrez trouver jusqu’à 5300 mètres d’altitude! Ses feuilles duveteuses et ses fleurs violettes font d’elle une belle habitante des hauteurs.

7

 

  • Erigeron acris, de la famille des asteracees (tout comme la marguerite), est une fleur qui se retrouve partout au Ladakh. Vous avez de fortes chances de croiser cette espèce durant vos activités en plein air au Ladakh.

8

 

  • Vous retrouvez des convolvulus arvensis se retrouve à proximité des villages et dans les vallées qui bordent l’Indus. Comme le liseron, c’est une plante grimpante aux fleurs blanches.

9

 

  • Une autre espèce commune de la région himalayeenne est Myricaria elegans, avec ses branchages pourpres en hiver, et recouverts de petites feuilles vert vif au printemps. Ses fleurs sont blanches et rappellent la légèreté d’un plumeau. Cette espèce se situe généralement aux abords des cours d’eau et mesure entre 2 et 3 mètres de haut.

12

 

Leave a Reply