Recette de momos – Nos tentations Ladakhies

La découverte culinaire d’un pays fait partie intégrante du voyage ! Dans la vaste mosaïque indienne, la cuisine ladakhie se distingue de la nourriture souvent très épicée du reste de l’Inde. Elle se rapproche d’avantage de l’héritage culturel tibétain. Le climat extrêmement  rigoureux pendant plus de 6 mois par an ne permet pas au Ladakh d’avoir des cultures agricoles très diversifiées.

jardin biologiqueDurant l’hiver, l’alimentation des ladakhis est réduite au régime “tsampa”. C’est le nom donné à l’orge au Ladakh, une fois grillé, il est réduit en farine et sert donc de base pour de nombreux plats : du porridge aux nouilles. Lors de votre passage dans cette région pendant la période estivale, vous serez surpris par tant de légumes frais qui surpassent le label “bio” très populaire en Europe. Ici, tout est organique, des abricots aux salades, en passant par le fromage de yak, vous ne mangerez que des bonnes choses en provenance directe du jardin. Les végétariens seront les plus gâtés. Pendant votre séjour à Nimmu House, nous vous initierons à la gastronomie locale.

Voila un petit avant goût de différents plats traditionnels du Ladakh pour vous faire saliver :

Petit pains tibétains cuits à la vapeur, les « Tingmo » sont servis avec des plats en sauce. Vous pouvez également les déguster avec les traditionnelles soupes tibétaines : les « Thantuk » ou les « Thukpa » (nouilles en tibétain). Préparées sous la forme d’un bouillon, ces pâtes sont agrémentées de légumes et de viande.  Aujourd’hui on retrouve la thukpa dans différentes régions himalayennes : Bhoutan, Sikkim, Népal, Arunachal Pradesh. Le « Skyu » est un plat similaire mais typiquement ladakhi avec des formes de nouilles différentes, comme des oreilles d’âne.

Savourez la spécialité incontournable de la région : les « Momos ». Ces petits raviolis cuits à la vapeur ou frits sont un délice. Vous aurez la chance d’apprendre à les confectionner avec nous ! Qu’ils soient végétariens ou farcis à la viande, ils constituent le plat favori de nombreux voyageurs. Ils sont généralement accompagnés d’une petite sauce piquante ou d’une soupe. Une variante originale consiste à les servir en dessert, fourrés au chocolat !

cueilleuse d'abricot

Une découverte du Ladakh ne serait pas complète sans les délicieux abricots, le Chang et le thé au beurre salé. Bien que la région se situe en haute altitude, il est possible de faire pousser des petits abricots très parfumés. La vallée de l’Indus et les villages proches de Nimmu sont justement le meilleur endroit pour en récolter au Ladakh. Vous  les retrouverez sous toutes ses formes : séchés, frais, en confiture ou en jus de fruits.  Le thé au beurre salé « Gugur Chai » vous sera proposé dans chaque maison traversée. Assez particulier pour des papilles non habituées, ne le refusez pas et pensez plutôt boire une sorte de soupe qu’un thé léger ! La tradition veut qu’à chaque gorgée, on vous remplisse de nouveau votre tasse. Quand au Chang, il représente la boisson locale par excellence ! Les villageois le préparent à base de tsampa fermentée, le goût se rapproche de celui d’une bière un peu amère mais désaltérante. Attention aux effets secondaires du Chang, le mélange alcool et altitude ne fait pas toujours bon ménage.

Suivez notre proposition de recette pour les momos :

 

Ingrédients (pour 6 personnes)

préparation momos

Pour la pâte :

-          500 g de farine

-          30 cl d’eau

Pour la farce : 

-          2 oignons

-          3 gousses d’ail

-          2 c à soupe de masala en poudre

-          2 c à soupe d’huile

-          1 c à soupe de gingembre

-          1/2 tasse de coriandre fraîche

-          sel, poivre

-          1/2 tasse d’épinard coupé finement

-          1/2 tasse de choux râpés

-          1/2 tasse de carottes râpées

-          1/2 tasse de pommes de terre râpées

 

Vous pouvez bien sur ajouter ou remplacer d’autres légumes.

Préparation

Pour la pâte : 
Verser la farine dans un bol. Ajouter progressivement l’eau. Former une boule et recouvrir le bol puis laisser reposer 30 min. 

Pour la farce : Peler et hacher tous les ingrédients nécessaires (jusqu’à 4 légumes) et bien mélanger le tout.

Puis étaler la pâte et découper des ronds avec un verre de 10 cm de diamètre environ.  Déposer une petite pincée de farce et rabattre la pâte sur la farce en pinçant les bords et en les tournant légèrement. L’exercice est minutieux et requiert beaucoup de patience. Répartir les momos sans qu’ils se touchent dans une cocotte et les faire cuire environ 10 minutes.

Bon appétit et bon voyage !

Comments are closed.