Avant votre voyage au Ladakh – Nimmu House s’éveille

 

Julley Julley,

Déjà une semaine que l’équipe est arrivée au complet à Nimmu. Et c’est une véritable bouffée de printemps qui nous a accueillis : les abricotiers et pommiers du verger sont en fleurs, l’eau commence à couler dans le petit ruisseau devant la terrasse, les journées sont ensoleillées et un simple t-shirt suffit. A cela ajoutez les soirées encore fraîches et les sommets autour qui scintillent de blanc, c’est une superbe saison qui s’annonce!

 nimmu house ladakh

 

Du verger à l’assiette

Nous avons retrouvé nos amis – voisins du village, Api Lay, Angshuk, Stenzin, Kunzes, Nurzam, Kune et Sampel Ley, qui ont tous passé un bel hiver et sont impatients de voir Nimmu House de nouveau ouvert avec l’activité économique et sociale que cela implique pour eux et le village de Nimmu. Stenzin et Sampel ont déjà planté choux, salades, carottes, pommes de terre, oignons verts, basilic, coriandre et haricots dans leur potager et les premiers légumes frais et bio seront prêts à être cueillis d’ici 15 jours.

Stenzin a suivi à la lettre les conseils de Ramesh, et a construit une serre cet hiver qui lui a permis d’avancer ses récoltes d’un mois. Les merveilleux épinards ladakhi sont déjà dans nos assiettes, un vrai régal !

Plus tôt, à l’approche de l’hiver, Stanzin a préparé de l’huile d’abricot, qu’elle proposera aux voyageurs qui séjourneront à Nimmu, parfait pour des massages fruités !

nimmu house ladakh

 

De l’hibernation à la préparation

  Le Ladakh semble se réveiller tout doucement, après un long sommeil de 6 mois et les quelques voyageurs ne sont guère nombreux à Leh et dans la vallée de l’Indus. La route Srinagar – Leh n’ouvrira que mi-mai, ce qui rend le Ladakh encore totalement enclave, à l’exception des trajets en avion, et les routes sont presque totalement vies. Quant à nous, nous nous affairons pour être 110% prêts pour l’ouverture de Nimmu House samedi prochain, le 30 avril. Mona, Yandol et Dolma font marcher l’aspirateur à fond de calle, bien qu’elles trouvent que cela fasse ‘’beaucoup’’, voir même ‘’trop’’ de bruit. Sapan et Rajeev font briller casseroles, verres et couverts, quand ils ne passent pas le balais dans le verger pour ramasser les feuilles mortes dont ils recouvrent ensuite les  ‘’jardins de Ramesh’’. Ramesh court dans tous les sens pour diriger les travaux des plombiers, électriciens et peintres qui font tout pour que Nimmu House soit ‘’comme neuf’’ au plus vite, après un long et rigoureux hiver.    

nimmu house ladakh

 

Très heureux d’arriver tôt cette année, Ramesh a bien sûr pris le temps d’arroser tout le verger, et spécialement ses ‘’jardins’’ qui abritent ses fleurs et plantes aromatiques  qui seront ‘’encore plus belles cette année’’.

Une autre raison, plus grande encore, fait que Ramesh est aux anges : Maya, sa femme, est la nouvelle Chef de Nimmu House. Maya travaille comme cuisinière depuis plus de 20 ans pour des familles expatriées à Delhi.  D’origine népalaise, Maya aime autant cuisiner les fameux momo tibeto-nepalais que les soupes japonaises, les salades méditerranéennes, les pâtes au pistou, le poulet basquaise, les crêpes au chocolat ou encore les tartes a l’abricot.   Willy a le sourire jusqu’aux oreilles, très visible malgré sa longue barbe, car il rêvait de cette saison au Ladakh depuis des mois.

Après plus de 10 ans dans la restauration et l’hôtellerie dans le Sud de la France et à Londres,  Willy souhaitait découvrir de nouveaux horizons. C’est chose faite ! Notre manager jongle entre la disposition des tables, chaises, et hamacs, la préparation des plannings, lorsqu’il n’est pas en train de taper sur sa calculette ou encore d’apprendre le ladakhi. Et le soir venu, Willy dévore les livres sur le Ladakh, le Tibet et le Bouddhisme.  

 

nimmu house ladakh

Les festivals au Ladakh et les temps forts de la saison

 De nombreux temps forts viendront ponctuer la saison 2016 à Nimmu House et au Ladakh :   Fin avril – début mai > Les abricotiers et pommiers sont en fleurs, et les vergers du Ladakh sont peints de blancs et de rose. Somptueux ! Le 20 mai 2016 sera célébré lors de la pleine lune le festival de Saga Dawa, partout au Ladakh.

Le 1er juillet 2016 sera inauguré le Musée de Matho. Depuis 2012, sous la direction de Nelly Rieuf, ce projet d’envergure est mené par une équipe d’une cinquantaine de personnes dont plusieurs experts bénévoles internationaux pour la création du Musée de Matho au Ladakh visant à la préservation des trésors du patrimoine culturel de l’Himalaya. Les premières expositions seront ouvertes au public dès juillet 2016.

Les 1er et 2 juillet 2016 aura lieu le festival annuel du monastère de Lamayuru, avec ses magnifiques cérémonies religieuses et ses danses si gracieuses.

Du 1er au  31juillet 2016 aura lieu le festival d’Hemis, le plus grand monastère du ladakh. Cette année, le festival d’Hemis prend une dimension particulière avec un grand événement : le Naropa Festival, surnommé la Kumbha Mela de l’Himalaya, qui a lieu tous les douze ans.

Le 31 juillet et le 1er aout 2016 sera célébré le festival annuel du monastère de Karsha, le plus grand du Zanskar.  

Au mois d’aout, les abricotiers et les pommiers du Ladakh nous offrirons leurs magnifiques fruits ! Ce sera l’occasion de gouter les tartes, compotes, crêpes, momos et confitures à l’abricot et aux pommes.  

Enfin le 11 septembre 2016 aura lieu le marathon du Ladakh, le plus haut du monde : au choix, 7 km, semi-marathon, marathon et même le Khardung La challenge, l’ultra marathon le plus haut du monde – 60 km de 3500 à 5350 m !    

 

Nous sommes très heureux de vous accueillir à Nimmu House pour cette troisième saison.  

A très bientôt au Ladakh,  

L’équipe de Nimmu House Ladakh.

 

Comments are closed.